LES RECOMBINANTS
Par

MAJA EDELSTEIN-GOMEZ

Création 2017
EXPOSITION EN LIGNE

Maja Edelstein-Gomez


ZINC invitait à la Friche de la Belle de Mai, la commissaire d’exposition internationale Madja Edelstein-Gomez pour présenter pour la première fois l’exposition en ligne « Les Recombinants ».
L’exposition accueillait des artistes de toutes pratiques et de tout pays, à la suite d’un appel à projet sur Internet. La mise en forme de l’exposition, la présentation et le choix des artistes émanaient de principes algorithmiques.
Dans un contexte où la décision économique, financière, judiciaire, médicale, etc... est de plus en plus assistée par des algorithmes, l’art et le jugement esthétique peuvent-ils y échapper ?
Madja Edelstein-Gomez explora cette nouvelle question au profit de plusieurs centres d’art et de culture numériques dont ZINC, le Château Ephémère, l’Espace Gantner et Rhizome (New-York), en réunissant une équipe d’ingénieurs, informaticiens et artistes internationaux. La commissaire franco-uruguayenne est renommée pour son travail sur les expositions en ligne, sur le monde de l’art et la valorisation de l’art. Madja Edelstein-Gomez développe depuis dix ans une recherche qu’elle a nommée le « curating by numbers ». Celle-ci consistait à concevoir des expositions et à évaluer esthétiquement des oeuvres en utilisant des ordinateurs.
Inspirée par la génétique et la recombinance de l’ADN et fondée sur une ontologie des données, l’exposition machinée « Les Recombinants » offrait un regard nouveau sur les canons de l’exposition. Elle permet notamment de mettre en question les notions d’auteur, d’originalité formelle, de nouveauté et de légitimité.